Accueil Date de création : 24/11/09 Dernière mise à jour : 09/04/14 13:23 / 107 articles publiés

Approche du jardinage naturel, le 17 mai..  (L'association) posté le mercredi 09 avril 2014 13:23

Blog de lagraineindocile :La Graine Indocile, Approche du jardinage naturel, le 17 mai..

Le jardin du Grand jas... mais c'est où ?                 



lien permanent

Les Salauds de l'Agriculture..  (De l'agro-écologie) posté le lundi 17 mars 2014 10:32

Blog de lagraineindocile :La Graine Indocile, Les Salauds de l'Agriculture..

   Chacun connaît l'AFP, cet organe de presse mondial communément présenté comme diffusant l'information « sous une forme neutre et fiable »...

   Rien que ça.

   Mais, vous l'aurez compris, nous ne sommes pas tout à fait convaincus par cette définition.

 

   Pour preuve : un billet de ladite agence, daté du 2 mars dernier, à propos du Salon de l'Agriculture (avec un grand A, rien à voir avec nous autres) et des récentes innovations de l'INRA.

   Il se trouve donc que, d'après l'AFP, un agriculteur ne peut plus désormais exercer son travail sans être connecté à Internet pour « twitter » avec ses confrères ou bien pour signaler la présence d'un vilain ravageur sur ses terres, via son indispensable smartphone. D'ailleurs, les « nouvelles technologies » en général lui sont indéniablement nécessaires et demain, des robots scanneurs cracheurs d'herbicide arpenteront ses champs à sa place.

   Ca sonne comme une blague, mais non. Et si notre agriculteur pense aujourd'hui pouvoir s'en passer, il se trompe.

 

   Plusieurs autres grands travaux mis au point par l'INRA sont présentés dans cet article : les poules au cou déplumé pour qu'elles aient toujours froid et s'engraissent plus vite (nous ne comprenons pas en quoi c'est une innovation puisque des races de poules "cou nu" existent depuis les années 50 mais bon, passons..)  ; les vaches équipées de caméras 3D contre le gaspillage de nourriture, contre la pollution, et pour leur propre santé ; les truites d'élevage végétariennes, bien que la truite soit foncièrement carnivore, unique solution pour ne plus être forcés de pratiquer la pêche minotière afin de les nourrir...

    Et le clou de l'histoire, le pompon sur la cerise sur le gâteau, c'est que tous ces beaux projets sont la réponse des grands chercheurs au dilemme posé par... nous ! Nous qui œuvrons pour la culture de plantes saines et l'élevage d'animaux respectés, pour des exploitations à échelle humaine, respectueuses du sol et de la biodiversité... bref, nous les promoteurs de l'agroécologie, nous avons été entendus par les pontes de l'agronomie moderne. L'écologie fera dorénavant loi dans le monde agricole, pour préserver nos ressources en eau, en produits chimiques, en énergies fossiles, et pour un coût moindre.

   Comment ? Avec des drones désherbeurs, voilà comment. Avec des truites au gluten et des webcams au cul des vaches.


   Au nom de tout le vivant, merci l'INRA.

   Au nom de la presse objective et juste, merci l'AFP.



   Pour lire l'article en question, c'est repris mot pour mot un peu partout dans la presse en ligne, ou bien c'est ici.



   Ne nous laissons pas berner par le vocabulaire et les logiques tordues d'agronomes en blouse blanche ! Les convictions qui sont les nôtres et que nous mêlons parfois en vrac sous l'étendard de l'agroécologie, nous les connaissons. Nous savons qu'il ne s'agit pas de gaspiller d'un côté pour économiser de l'autre, ni de transformer la nature plutôt que nos pratiques pour polluer un peu moins. Nous savons que les mots écologie, agroécologie et permaculture ne sont que des mots et que, lorsqu'un gouvernement, un industriel ou un institut de recherches s'en empare, il ne s'empare que du mot.

   A chaque fois qu'un sol se biodiversifie quelque part, à chaque fois qu'un jardinier s'autonomise, notre agriculture s'améliore. La planète, les légumes et nos appareils digestifs se foutent bien de la sémantique. Peu importe finalement si les "puissants" s'en gargarisent ; notre désir de saine abondance reste inchangé.

   Restons acteurs, vigilants et curieux.

   Restons indociles.



Blog de lagraineindocile : La Graine Indocile, Les Salauds de l'Agriculture.. (ou) L'agroécologie vue d'en haut..


lien permanent

Approche de la culture sur butte, le 5 avril..  (L'association) posté le samedi 08 mars 2014 10:45


   Et avant pour la suite du programme !


Blog de lagraineindocile : La Graine Indocile, Approche de la culture sur butte, le 5 avril..

Pour trouver le jardin du Grand jas, c'est ici..          




N'hésitez pas à nous contacter !



lien permanent

Des nuisibles ?  (De l'agro-écologie) posté le lundi 24 février 2014 08:44

Blog de lagraineindocile :La Graine Indocile, Des nuisibles ?


   Beaucoup de jardiniers vous diront qu'il y a des espèces nuisibles. Les limaces qui dévorent les cultures, les pucerons qui épuisent les plantes, les oiseaux qui mangent les récoltes...
Ils vous parleront aussi des espèces utiles comme les coccinelles qui mangent les pucerons, les carabes qui se nourrissent d'œufs de limaces, etc.


   En réalité ce n'est pas si simple, car s'il n'y a pas de puceron dans un jardin, jamais les coccinelles ne s'y installeront. Tous les prédateurs ont besoin de leurs proies pour survivre.
   Si l'on se débarrasse des espèces dites « nuisibles » dans un jardin, les prédateurs ne s’installeront pas et le jardin ne trouvera pas d'équilibre.

 

 

Blog de lagraineindocile : La Graine Indocile, Des nuisibles ?
En bordure des cultures, l'oseille sauvage attire les pucerons noirs,
les fourmis rousses qui les élèvent et les coccinelles à sept points qui les mangent.

 

 

   Dans les jardins de La Graine Indocile, nous ne tuons pas les espèces gênantes mais nous favorisons l'installation de leurs prédateurs. Nous essayons toujours d’augmenter la biodiversité plutôt que d'éliminer des espèces.
   Pour réguler les populations de limaces, il est possible de placer dans les cultures des tas de bois pour les carabes, des tas de pierres pour les orvets, des points d'eau pour les crapauds, des cachettes pour les hérissons, etc.

 


Blog de lagraineindocile : La Graine Indocile, Des nuisibles ?
En été, l'orvet n'a pas de mal à se nourrir sur les planches de tomates...

 


   Il est réducteur de classer les espèces dans des catégories opposées, comme « utiles » ou « nuisibles ». En fait, tous les êtres d'un écosystème participent à l'équilibre et chaque être vivant, selon le point de vue, peut être considéré comme à la fois utile et nuisible.
   Pour rester sur nos limaces, sachez qu'elles sont très utiles à la création d'humus par leur travail de décomposition de la matière organique et que, lorsqu'elles meurent, elles enrichissent le sol en azote et en phosphore.

   Les geais qui mangent les cerises sont souvent considérés comme des nuisibles. Pourtant ces oiseaux sont également des protecteurs du cerisier car ils se nourrissent d'insectes (chenilles, cicadelles...) qui deviendraient problématiques pour l'arbre en l'absence de prédateurs.

 

 

Blog de lagraineindocile : La Graine Indocile, Des nuisibles ?
Le prunier myrobolan aussi fait le bonheur des geais.
Zéro récolte pour nous, la saison dernière...

 


   Le monde du vivant est extrêmement complexe et nos pratiques souvent trop interventionnistes nous causent parfois plus de problèmes qu'elles ne nous aident.
   Par exemple, l'utilisation de poisons pour éliminer les campagnols a tué un grand nombre de rapaces qui se sont nourris des rongeurs empoisonnés. C'est l'une des causes de l'augmentation des populations de campagnols.

   Pourquoi ne pas changer notre regard sur les écosystèmes des jardins ? Remercions les pucerons de nourrir les coccinelles ! Prenons soin de chaque vie avant de penser à nous en débarrasser !

 

 

Blog de lagraineindocile : La Graine Indocile, Des nuisibles ?Guêpes et frelons servent aussi de repas aux grenouilles !

 

 


   Pour finir, voici un peu de vocabulaire pour se la raconter au jardin :

   Amensalisme : capacité d'une espèce à modérer le développement d'une autre.
   Le chiendent peut empêcher les tomates de pousser correctement.

   Antibiose : capacité d'une espèce à rendre une niche écologique invivable pour une autre espèce.
   Le noyer produit de la juglone qui inhibe la germination des semences.

   Commensalisme : association fortuite entre deux espèces sans qu'il y ait de bénéfice réciproque.
   La souris ou le moineau sont des commensaux pour l'homme.

   Mutualisme : synergie (entraide) entre deux espèces.
   Le geai déparasite le cerisier et en ressème les noyaux en échange de fruits.

   Parasitisme : comportement d'une espèce vivant au dépens d'une autre.
   Les puces sur un chien.

   Symbiose : association durable et à avantages réciproques, entre espèces.
   Les bactéries fixatrices d'azote et les plantes hôtes sont en symbiose.

 


Blog de lagraineindocile : La Graine Indocile, Des nuisibles ?

    Ce vocabulaire est emprunté au livre Le génie du sol vivant de Bernard Bertrand et Victor Renaud, publié aux éditions de Terran.

 

 

lien permanent

Un après-midi compost..  (L'association) posté le samedi 15 février 2014 13:59

Blog de lagraineindocile :La Graine Indocile, Un après-midi compost..


   Chers amis, La Graine Indocile organise une demi-journée d'initiation à la création de compost,

samedi 1er mars
au jardin du Grand Jas



Blog de lagraineindocile : La Graine Indocile, Une après-midi compost le 1er mars..



   14h : petite visite du jardin.
   14h30 : approche de différentes techniques de compostage.
   16h : création d'un compost "18 jours".


   Le coût de cet après-midi est de 10€ par participant (15 personnes maximum).

   Pour vous inscrire, contactez-nous par mail à la-graine-indocile (arobase) live.fr ou par téléphone au 06 29 67 54 51.

 

Au plaisir de vous retrouver !

lien permanent
|
ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à lagraineindocile

Vous devez être connecté pour ajouter lagraineindocile à vos amis

 
Créer un blog